Se préparer un bon café

se_preparer_un_bon_cafe

Il ne suffit pas de se choisir un bon café, frais et à notre goût, pour forcément s'assurer d'avoir par la suite une excellente tasse à tout coup. Il faut aussi apprendre à le préparer avec soin et dans le respect de certaines règles. À quoi faut-il s'attarder plus spécifiquement lors de la préparation de notre tasse de café? Les points sont d'une importance capitale, tout autant que la qualité du café, pour réussir à faire un café digne de ce nom.

1  La cafetière utilisée

Sans élaborer en détail sur tout ces points, il faut à prime abord s'assurer que la cafetière utilisé soit en bon état et bien entretenu. Un mauvais entretien de la cafetière (résidu de café, calcaire, etc) affectera la qualité et la saveur de la tasse de café que l'on se prépare.

2  La qualité de l'eau

Il en va de même pour l'eau utilisée. Il faut prendre une eau sans arrière goût (chlore, souffre, eau ferreuse, etc). Souvent un système simple de filtration d'eau, au robinet ou en pichet, aidera à régler les problèmes de mauvais goût de l'eau. On peut aussi utiliser une eau embouteillée.

3  La chaleur de l'eau

Tout aussi importante que la qualité de l'eau, sa chaleur a un impact déterminant sur l'extraction des arômes
et des saveurs du café. Peu importe la cafetière utilisée, elle doit se situer le plus prêt possible du point d'ébullition soit 100oC (212oF) sans toutefois le dépasser. Ne dit-on pas café bouillu, café foutu?À l'inverse, une température trop basse ne permet pas de tirer le maximum de notre café. Il ne faut donc pas avoir une température inférieure à 94oC (200oF). On peut donc dire qu'une température médiane de 96oC à 98oC (205oF à 210oF) convient donc parfaitement pour assurer, côté chaleur de l'eau, la réussite de notre tasse de café.

4  La bonne mouture

Chaque type d'appareil ayant un principe de préparation qui lui est propre (voir Principes de préparation du café), on se doit donc d'utiliser une mouture qui convient à son appareil. L'utilisation d'une mouture inappropriée comme ce que certain appelle « une mouture universelle » ne permet pas d'extraire le maximum de saveur de son café. Le résultat en tasse vous en convaincra.

5  Le bon dosage eau/café

La préparation d'une bonne tasse de café consiste tout simplement à trouver le bon dosage d'eau et de café selon quatre paramètres : la cafetière utilisée, le café que l'on a en main, le goût de chacun et le type de tasse à préparer, . Préparer une bonne tasse de café n'est rien de plus mystérieux. Mais c'est par contre le point le plus déterminant dans le processus de préparation du café et souvent celui sur lequel on s'attarde le moins.